Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Regards
  • Regards
  • : Le titre de ce blog est "regards". Regards sur le monde, regards sur les autres, sur les amis, sur les êtres qui marquent ma vie, sur les laissés pour compte anonymes qui meurent de notre indifférence et ne survivent que de notre regard.
  • Contact

En passant...

ami(e)s ont visité ce blog depuis le 16 Juillet 2006 ! Merci à tous de passer me voir de temps en temps :-) !
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 08:18
Ciel laiteux, palette de nuages dans tous les tons de gris. Buée sur les fenêtres à carreaux... la peinture s'écaille. Grand-mère est déjà dans le jardin, elle a mis ses vieux sabots. Elle arrache au hasard des herbes folles. Il y a un petit vent  frais. Des gouttes de pluie éparses virevoltent et s'écrasent sur la terre noire du potager.
Grand-mère se redresse, elle m'aperçoit, et me sourit. Ses cheveux blancs frémissent, elle tente maladroitement de les discipliner en y pP1090224.JPGassant la main. De son visage, on n'aperçoit que ses yeux d'un bleu intense. Elle a été belle, autrefois. Je vais dans la cuisine et je me sers le café du matin, qui reste au chaud sur un coin de la cuisinière à bois. Je retourne à la fenêtre. Grand-mère a disparu. Je sors sur le perron, j'écarte Groseille qui jappe pour m'accueillir. Elle est là, un peu plus loin, allongée sur l'allée de gravillons. Son panier d'osier a renversé quelques pissenlits. Je m'approche...
Grand-mère ne bouge plus.
Avec Antoine, le voisin, nous l'avons porté dans sa chambre, sur son lit. Je l'ai couverte d'un beau drap blanc trouvé dans son armoire qui sent la lavande. Le docteur Traboulet a été averti. Il pleut beaucoup, à présent. Je me suis assis près de Grand-mère, dans son vieux fauteuil et je suis resté là, très longtemps.

(à suivre)

(c) Musefabe 2010. Les contes du Ménillot.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice - dans Nouvelles-romans
commenter cet article

commentaires

Lady Angel 27/03/2010 21:33


L'odeur de la lavande aura été trop forte, elle l'aura fait chavirer... rien de grave demain la vieille dame en rira et nous avec.
Dors tranquille Fab'
Bisous
Lady ;-)