Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Regards
  • Regards
  • : Le titre de ce blog est "regards". Regards sur le monde, regards sur les autres, sur les amis, sur les êtres qui marquent ma vie, sur les laissés pour compte anonymes qui meurent de notre indifférence et ne survivent que de notre regard.
  • Contact

En passant...

ami(e)s ont visité ce blog depuis le 16 Juillet 2006 ! Merci à tous de passer me voir de temps en temps :-) !
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 23:25

Otto retourna dans son panier pour y finir sa nuit. Bleuride le caressa machinalement entre les oreilles en pensant à Clamestre. Tout le passé était remonté d'un coup, Zanzibar, la rencontre avec Rodavlas. Et puis, le projet qui avait tout déclenché, celui de la statuette d'Engels.

En 1843, Manchester était une ville qui suait la poussière de brique et la suie humide. La joie de vivre ne se lisait que dans les rubriques nécrologiques du journal local. Le jeune Engels travaillait dans la filature de coton de son papa. Un jour qu'il rentrait chez lui après le travail, il trébucha dans une ornière et tomba la tête la première dans une flaque de boue fétide. La terre visqueuse garda l'empreinte de son visage et le futur pote de Marx découpa avec zèle le moule ainsi créé.

Après avoir traversé les deux guerres, et appartenu successivement à un couple d'homosexuels qui avait très bien connu Oscar Wilde, une vieille fille bigote du Norfolk, un marin de la Royal Navy, et un dompteur de kangourous neurasthéniques, le visage en creux d'Engels atterrit presque intact dans les mains de Bleuride lors d'un vide grenier sur l'Ile de Pemba.

Bleuride s'empressa de montrer sa découverte à Clamestre.

- Je l'ai eu pour trois fois rien! s'exclama-t-elle toute joyeuse en arrachant une plume du derrière de leur perroquet.

Clamestre regarda attentivement la chose.

- C'est quoi?

- Ca doit être un moulage pour un masque ou un truc du genre, fit Bleuride.

- Alors, remplissons-le et on verra bien, répliqua Camestre.

Bleuride mélangea aussitôt deux mesures de platre fin avec une mesure d'eau, en fit une pâte onctueuse qu'ellle versa précautionneusement dans la cavité. Après une nuit de séchage, les deux amies démoulèrent le visage et furent stupéfaites par ce qu'elles virent:

- Par la passoire de ma première institutrice!

Clamestre venait de découvrir une face vénérable, aux bacchantes agressives et à la barbe de patriarche. En fait, le système pileux était tellement développé qu'on aurait dit un postiche collé sur les joues glabres d'un jeune homme prometteur.

- Qui cela peut-il bien être? se demanda Bleuride à voix haute.

Le perroquet couina

- Aïe! fit-il, plus vexé que physiquement atteint.

- Peut-être un savant, ou un prêtre, fit Clamestre.

 

(c) Musefabe 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice - dans Nouvelles-romans
commenter cet article

commentaires