Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Regards
  • Regards
  • : Le titre de ce blog est "regards". Regards sur le monde, regards sur les autres, sur les amis, sur les êtres qui marquent ma vie, sur les laissés pour compte anonymes qui meurent de notre indifférence et ne survivent que de notre regard.
  • Contact

En passant...

ami(e)s ont visité ce blog depuis le 16 Juillet 2006 ! Merci à tous de passer me voir de temps en temps :-) !
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 00:25

Clamestre et Bleuride se regardèrent, incrédules.

- Le Kazaquoi?

- Le Kazakhstan. J'en viens. J'y ai monté une affaire de confiture.

- De rhubarbe? Bleuride fut elle-même étonnée de sa question.

Rodavlas porta sur elle un regard inquisiteur.

- Effectivement, fit-il avec un demi-sourire. De rhubarbe. Mais comment le savez-vous?

- Mais, mais je ne sais rien...

Clamestre vida son verre d'un trait.

- Tu te souviens, Bleuride, quand tu m'as dit ne plus avoir de confiture, sur le cargo.

- En effet. Je pensais pouvoir en trouver à Zanzibar. Mais pas forcément de la rhubarbe. Il y a des tas d'autres fruits moins filandreux...

Mazarin finissait de déguster un énorme os à moelle sur le tapis.

- Je ne m'ennuie pas, fit Rodavlas, mais je dois partir.

- Attendez, il y a du café, repondit Bleuride.

- D'accord, il y a du café. Mais il y a aussi plein d'autres trucs. Tenez, rien que depuis ma place, je vois des casseroles, du vinaigre, un livre de Garcia Lorca, un ragondin copocléphile, une chapeau, une flute à bec, une grille pain, une réplique d'Anubis à la pesée des âmes, une eau forte de Mathieu Jeangril, une boite de paracétamol, une petite culotte sur un séchoir...

Cette dernière évocation fit rougir Clamestre qui s'empressa de décrocher le sous-vêtement et de le faire glisser sous le placard.

Quant à Bleuride, elle tentait de reprendre ses esprits.

- Si je comprends bien, la raison de notre présence à Zanzibar est liée au commerce de la confiture de rhubarbe du Kazakhstan?

Rodavlas se leva pour prendre congé.

- Absolument pas. La rhubarbe, c'est moi que ça concerne. En plus j'ai mon permis poids lourds.

Clamestre reprit:

- Allez-vous nous aider? On vous donnerait un buste de Lénine pour la peine?

- J'en ai déjà quatre si je compte l'évèque de Burgos, Vous voulez que je monte une crèche?

Ce fut alors que Bleuride eut une idée:

- Si vous marchez avec nous, je pourrais bien vous laisser me faire la cour.

- Ni la cour ni les escaliers. Je ne suis pas votre larbin.

- Mais ce n'est pas...

Rodaslav avait déjà tourné les talons et disparu dans les toilettes en marche arrière avant de reparaitre et de prendre cette fois la porte idoine.

 

() Musefabe 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice - dans Nouvelles-romans
commenter cet article

commentaires