Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Regards
  • Regards
  • : Le titre de ce blog est "regards". Regards sur le monde, regards sur les autres, sur les amis, sur les êtres qui marquent ma vie, sur les laissés pour compte anonymes qui meurent de notre indifférence et ne survivent que de notre regard.
  • Contact

En passant...

ami(e)s ont visité ce blog depuis le 16 Juillet 2006 ! Merci à tous de passer me voir de temps en temps :-) !
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 00:46

Il est temps, à présent... Bleuride rangea son nécessaire à couture dans le petit placard et alluma le poste de radio. Celui-ci mit quelques secondes à chauffer puis il commença à grésiller lorsque Bleuride parcourut les stations en suivant le curseur qui volait de ville en ville devant l'écran jaune. Elle capta enfin radio Tirana en français.

Il était plus de minuit, ce 5 Décembre 1961.

- Ici radio Tirana. Nous allons diffuser le discours que notre guide bien-aimé Enver Hoxha a prononcé hier matin devant l'asemblée des communes rurales du lac d'Orhid...

- Chers camarades, l'édification du socialisme demande de lourds sacrifices... mais l'avenir sera radieux pour ceux qui travailleront encore plus dur. La production de céréales a  baissé l'an dernier. C'est inadmissible. Le camarade Krouchtchov me l'a dit au téléphone. Il n'est pas content. Grzzzz blzz... alors, chers camar.... blebrrggg....

Bleuride tourna fébrilement le bouton de sélection des stations. Rien à faire, radio Tirana avait disparu...

Que faire?

Bleuride eut une idée. Elle alla chercher le vieux livre, celui qui était dans l'entrée, sur la commode. Il était écrit sur la couverture de cuir fané:

"Mémoires de Clamestre"

Elle ouvrit le volume à la page 124 et commença à lire:

- Mes parents partirent alors vers la montagne et le lac, emportant leurs maigres affaires dans un petit baluchon... mon frère tenait à la main un drapeau espagnol et ma petite soeur chantait la piémontaise...

Puiis, Bleuride passa directement à la page 249:

- ... recollée avec de l'adhésif ultra puissant, elle faisait un bel effet sur ce visage juvénile... mère avait confectionné une tarte aux pommes du jardin....

Emue, Bleuride poussa jusqu'à la dernière page:

- Achevé d'imprimer sur les presses de l'imprimerie Cortaire et Bregneux. Juillet 1959.

Ainsi, c'était donc cela! Toutes ces années pour en arriver là.

Otto, le berger allemand de Bleuride faillit en avaler ses croquettes de travers... Clemestre était vivante. La terrible évidence s'imposait.

 

(c) Musefabe 2011


Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice - dans Nouvelles-romans
commenter cet article

commentaires