Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Regards
  • Regards
  • : Le titre de ce blog est "regards". Regards sur le monde, regards sur les autres, sur les amis, sur les êtres qui marquent ma vie, sur les laissés pour compte anonymes qui meurent de notre indifférence et ne survivent que de notre regard.
  • Contact

En passant...

ami(e)s ont visité ce blog depuis le 16 Juillet 2006 ! Merci à tous de passer me voir de temps en temps :-) !
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 23:03

Au 26 de l'avenue des Gobelins, au temps où les petits commerces pouvaient encore subsister et donner du boulot à ceux qui en voulaient, au temps des flics à képi et bâton blanc, au temps des autobus à plate-forme et des car-en-sac, au 26 de l'avenue des Gobelins donc, se trouvait la plus petite boutique de tailleur du monde. La vitrine en bois et vitres claires ne pouvait contenir qu'un costume à la fois, déposé avec soin à la vue des passants. L'exiguïté de l'endroit inspira à son occupant une démarche de marketing dont la hardiesse laisse aujourd'hui encore sans voix. Il avait confectionné des petites étiquettes disposées ça et là et qui disaient: "N'allez pas dans tout Paris chercher ce qui est ici" ou encore "La boutique est petite mais le choix est grand à l'intérieur". Touche finale, le magasin s'appelait "Au grand chic". Je ne me souviens pas à quoi ressemblait le petit tailleur (je ne peux pas penser qu'il était grand) mais je l'imaginais, attendant le client dans sa boîte à poupées, redressant les étiquettes et brossant avec soin le Dormeuil de la vitrine. Un jour, le petit tailleur n'est pas venu ouvrir sa boutique. Cela a inquiété Jacques, le chemisier d'à côté qui refusait de vendre son magasin à la Société Générale. Aujourd'hui, la banque a squatté tout le bas de l'immeuble, après avoir mangé la boulangerie et la brasserie "le Cadran Bleu" par dessus le marché... Comme disait je ne sais plus qui, un quartier qui crève, c'est quand on y déracine le petit commerce pour y planter des banques et des agences immobilières...

(c) Musefabe 2005-2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lady Angel 17/04/2010 09:23



Hello Fab,


Ptit passage avant la course folle et délirante du Samedi


J'ose croire que certains quartiers de Paris restent préservés de ce fléau qui gagne le centre de nos villes. Il y plane encore l'odeur de bois des petites devantures, le charme désuet des
boutiques coincées dans une arrière cour.


A Reims le centre est assailli par les banques, les coiffeurs et les agences immobilières ont fleuri depuis le début des travaux pour l'arrivée du tramway (fin 2011). Certains résistent, pour
notre plus grand plaisir mais le centre s'étouffent devant la proportion affolante que prennent les zones de périphéries (c'est gigantesque, il y en a tout autour de la ville et....c'est
sacrément moche !!!!!) a nous l'Ikea le plus grand d'Europe. Ca va couter la peau de ... et franchement si près de Paris, franchement....


M'enfin il y a une fabuleuse boutique de reliure à l'ancienne qui me fait de l'oeil depuis belle lurette, c'est tout de même autre chose qu'n hangar construit à la va vite ou une banque placardée
de gris sur les murs de pierre....


Bisous


Lady:-)